Groupe CCEE L'autoédition au service de votre talent 0 Contact 04 42 36 94 06
serviceclient@autres-talents.fr
Lundi au vendredi : 9 H / 12 H - 14 H / 19 H
Vous êtes ici : > > > L'EFFET BONHEUR
couverture du livre L'EFFET BONHEUR écrit par Morello Patricia

Morello Patricia

L'EFFET BONHEUR

23.69 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

298 pages
A5 : 14.8 x 21 cm sur papier 80 g bouffant ivoire
Style litteraire : Art de vivre
Numéro ISBN : 978-2-35682-123-2

Présentation de L'EFFET BONHEUR


Le livre «effet Bonheur» a pour objectif de vous enseigner qu’il y a un être très précieux qui n’espère que votre attention pour scintiller, pour exaucer les souhaits les plus magnifiques et ceci dans tous les secteurs : santé, finance, relation, chance,réussite, bonheur.


Extrait du livre écrit par Morello Patricia


Dire tout d’abord que « le Bonheur est le chemin » est une vérité que l’on retrouve clairement exprimée dans de nombreux textes de tradition de connaissances les plus anciennes.

Le but de la vie sur terre est de vivre l’illumination, le plein éveil de la conscience.
Qui vit cela réalise que la nature même de la vie est joie. Il vit alors dans un Bonheur indicible, immuable et illimité. Oupanishad disait : « Le monde et l’univers sont nés de l’Etre, qui est félicité (Ananda en sanscrit), joie pure. De l’Ananda ils émergent, vers l’Ananda ils tendent et évoluent, dans l’Ananda ils se dissolvent. »

Alors si le Bonheur est notre origine et notre destinée, un accomplissement naturel, quid de la souffrance ?
« La souffrance existe, elle est l’expérience qui vient lorsqu’on s’éloigne de l’Etre » disent les mêmes sages. Mais elle n’est pas nécessaire…

Ma mission ? Vous guider vers ce qui ressemble bien à la voie vers le Bonheur, la félicité, l’Ananda.

Je vous propose dans ce livre un enseignement, des outils, et des techniques de développement personnel.

Nous sommes nés dans un monde où le Bonheur est principalement lié à quelque chose qui se passe, à une stimulation extérieure (heureux de revoir un ami cher, d’être dans un lieu magnifique, d’avoir obtenu l’objet de notre désir).

Objet, voilà un mot-clé. Car ce Bonheur véritable dont nous parlent les sages n’a pas d’objet. Il est une expérience en soi.

Une expérience qui transcende toute relation, toute perception, toute expérience relative.

Un Bonheur absolu, sans cause et sans raison d’être, tout simplement, c’est ça « être heureux ».

Alors pourquoi ne sommes-nous pas toujours heureux, baignant dans ce Bonheur quasi extatique dont nous parlent ces bienheureux sages ?

Parce que nous n’avons pas appris à le vivre et que nous l’avons recouvert de couches et de couches de stress, de problèmes, de tensions, d’attentes, d’angoisses, de peurs et de doutes.

Je vais vous apprendre comment j’ai éliminé ces couches superflues et nuisibles, et aussi à respirer.

Alors seulement, le Bonheur éclate, comme les rayons du soleil percent à travers une vitre obscurcie que l’on a nettoyée…

Le Bonheur est la voie, comme la lumière du soleil est la source de vie. Et le soleil est toujours là, même caché derrière les nuages.

Je vous invite à vivre cette réalité merveilleuse, ce Bonheur omniprésent.

« Deviens ce que tu es », nous disent Socrate et Aristote.

Il ne s’agit pas d’aller chercher la santé, le bien-être à l’extérieur ou d’attendre qu’un traitement, une thérapie nous procurent le Bonheur. Il s’agit de laisser s’opérer, par un retour sur soi, une ouverture de l’intérieur qui libère la vie en nous. Il s’agit d’apprendre à méditer véritablement. A nous laisser être ce que nous sommes vraiment, fondamentalement, dans notre essence.

Alors les nuages se dissipent et laissent passer la lumière du Soi, qui brille comme des millions de soleils. La santé est alors comprise comme l’éveil de notre corps, de notre esprit et de notre âme à la vie elle-même.

Le Bonheur vécu comme une évidence, une réalité première et indubitable, et non pas comme le résultat d’un effort ou d’une lente progression vers un but extérieur à soi.

Dans les états de conscience relatifs, le Bonheur ne peut être que relatif, changeant, dépendant des circonstances, des situations, de l’entourage.

Le vrai Bonheur, lui, peut se vivre sans être induit ou produit. Il est par lui-même, seul, sans qu’on ait à le stimuler, ni à le rechercher. On est pleinement heureux, même seul, même sans rien faire.

Le Bonheur est un état de conscience au-delà de nos états de veille, rêve et sommeil, au-delà de notre conscience changeante. Il en est la source transcendantale, source de vie et de joie pure. Le Bonheur est, tout simplement. Le Bonheur est la voie. Pour qui le Bonheur est un moment de satisfaction, un contentement, une émotion, le vrai Bonheur est absent. Bien que ces petits Bonheurs soient appréciables et appréciés, ils n’en demeurent pas moins de faux-semblants.

« La plus grande joie dans ce monde n’est guère plus intense que la flamme d’une bougie devant le soleil resplendissant qu’est le Bonheur véritable. » dit le sage.

Mais n’ayons crainte, il ne s’agit pas de quitter ce niveau de l’expérience du monde, car, une fois éveillé au Bonheur véritable, chaque expérience relative est vécue comme une vague de joie sur un océan de félicité. Mais pour passer de là où vous en êtes maintenant, avec vos lots de problèmes et d’insatisfactions, à cette superbe expérience, il doit bien y avoir un chemin, des enseignements, des étapes, une voie ? Bien sûr !

J’ai essayé de regrouper dans ce livre tout ce que j’ai lu et étudié comme textes anciens ou contemporains, afin qu’avec tout ce que je vais vous délivrer, vous puissiez construire votre propre chemin d’accès au Bonheur.

Alors, y a-t-il un chemin vers le Bonheur ?
Bien sûr, le Bonheur est le chemin ! La voie du Bonheur est un chemin qui va d’ici à ici. La connaissance véritable est là pour nous aider à le réaliser, et nous la portons tous en nous. Il ne faut guère de temps pour se réveiller et sortir d’un rêve. Il n’en faut pas plus pour s’éveiller à la vraie vie.

Alors qu’attendons-nous ? Ce que nous voulons c’est vivre heureux ici et maintenant.

Je ne vais pas vous proposer de recettes miracles, si elles existaient, cela se saurait. Je ne peux davantage vous indiquer ce qu’il faut faire précisément pour trouver le Bonheur à coup sûr, mais je crois, en revanche, pouvoir vous indiquer les chemins qu’il vous faut emprunter pour y accéder. Si nous avons l’idée du Bonheur, n’est-ce pas qu’il existe déjà en nous ?

Aristote disait avec justesse :

« Les hommes sont devant les idées simples comme des chauves-souris devant la lumière, aveugles ».

J’ai, après l’étude de tous ces textes, compris que tous ces enseignements et toutes ces techniques se ressemblent. Vous le constaterez-vous aussi après la lecture de ce livre. Des noms différents ont été donnés à travers le monde, mais les clés du Bonheur sont les mêmes. La seule et vraie définition du Bonheur est personnelle. Il faut cependant suivre quelques chemins pour savoir celui qui vous convient…

Il faut s’autoriser à être humain.