Groupe CCEE L'autoédition au service de votre talent 0 Contact 04 42 36 94 06
serviceclient@autres-talents.fr
Lundi au vendredi : 9 H / 12 H - 14 H / 19 H
Vous êtes ici : > > > PATRONS OSEZ ! le management tranversal pour satisfaire vos clients
couverture du livre PATRONS OSEZ ! le management tranversal pour satisfaire vos clients écrit par Laussel René

Laussel René

PATRONS OSEZ ! le management tranversal pour satisfaire vos clients

12.00 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

84 pages
Poche : 11 x 18 cm sur papier 80 g bouffant ivoire
Style litteraire : Autres
Numéro ISBN : 978-2-7466-5418-1

Présentation de PATRONS OSEZ ! le management tranversal pour satisfaire vos clients


Les difficultés actuelles des entreprises face à la crise génèrent leur lot de restructurations, de délocalisations, de fermetures de sites, voire de disparitions. La concurrence dans un marché ouvert est devenue mondiale. Pour y faire face, il faut proposer le meilleur prix, la meilleure qualité, le meilleur produit, le meilleur service…

Dans ce contexte, le potentiel humain devient l'atout majeur de l'entreprise. En effet, seuls des salariés motivés, bien formés, porteurs des changements, culturellement acquis à la réussite de l'entreprise pourront relever les défis évoqués ci-dessus. Malheureusement ces valeurs ont du mal à s'imposer dans des organisations verticales et des hiérarchies figées.

Ce petit guide, fruit d'une expérience terrain menée par l'auteur, a pour objectif de montrer comment faire évoluer les organisations vers un management transversal seul capable de diffuser ces valeurs en responsabilisant l'ensemble des salariés.


Extrait du livre écrit par Laussel René


Comme également évoqué, peu d’entreprises osent s’engager dans cette stratégie du changement ou lorsqu’elles se lancent, peu réussissent. Au-delà des différentes causes d’échecs, analysées dans cet ouvrage, bien souvent c’est le dirigeant lui-même qui n’a pas eu l’énergie suffisante pour conduire avec succès les évolutions nécessaires. En effet, les obstacles sont nombreux à tous les niveaux de l’organisation et il faut que celui-ci s’engage totalement pour les surmonter et ainsi faire en sorte que les valeurs de l’entreprise se construisent en interne pour être acceptées par tous.

Même si les difficultés sont importantes, il suffit de les connaître et de les anticiper pour les résoudre. Nous avons vu en première partie les écueils principaux qui vont émerger lorsque le changement managérial sera proposé. Les résistances et les peurs, face aux risques individuels ou collectifs, peuvent être vaincues en tenant compte des besoins spécifiques de chacune des catégories de salariés.
La communication interne sur cette stratégie du changement devra être soutenue pendant toutes les étapes de la transformation de l’organisation. Celles-Ci, ainsi que leur séquencement, ont été analysées dans la deuxième partie. Il faudra à tout moment pour chacune d’entre elles vérifier l’appropriation et le partage de cette nouvelle vision de l’entreprise ainsi que les changements comportementaux nécessaires à la réussite du projet.

Les enjeux pour les évolutions voire la survie de l’entreprise sont tels qu’aucun dirigeant ne doit reculer ni devant ces difficultés, ni devant le temps nécessaire à cette adaptation. C’est d’autant plus vrai que les résultats vont être significatifs assez rapidement. En effet, comme cela a été constaté dans les entreprises qui ont réussi ce changement et comme j’ai pu le mesurer dès les premières décisions prises dans les processus et les premières actions mises en œuvre, les résultats vont apparaître en terme :
De satisfaction de la clientèle. Celle-ci étant le point stratégique de départ pour chacun des processus on va très vite constater les impacts favorables. L’efficacité face aux clients en termes de qualité de service, de comportements, d’adaptation de l’offre… va s’améliorer rapidement. Elle sera mesurée à partir des outils évoqués ci-avant.

De satisfaction interne. Le changement va être accepté car on va abattre les « barrières » entre le management et les salariés. Ainsi, des nouveaux modes de fonctionnement, vont découler la responsabilisation de tous les acteurs à tous les niveaux, donc de la prise d’initiatives, de changements comportementaux…

De valeur produite pour l’entreprise.

Dans tous les domaines les résultats chiffrés vont montrer une évolution et une amélioration des ventes, de la production, du service après vente, de la facturation, du recouvrement… mais aussi de la productivité et en interne de l’efficacité des services supports et de l’évolution maîtrisée des moyens. Cette dernière va être en particulier liée à la diminution des niveaux hiérarchiques dans les Directions fonctionnelles.

Tout ceci se traduira sur la valeur de l’entreprise au travers de l’impact sur les finances, sur les ressources humaines et techniques, donc sur les coûts, l’offre, la rentabilité, les investissements… etc.