Groupe CCEE L'autoédition au service de votre talent 0 Contact 04 42 36 94 06
serviceclient@autres-talents.fr
Lundi au vendredi : 9 H / 12 H - 14 H / 19 H
Vous êtes ici : > > > Devenir cool en entretien en 7 jours
couverture du livre Devenir cool en entretien en 7 jours écrit par Vigier François

Vigier François

Devenir cool en entretien en 7 jours

19.69 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

114 pages
A5 : 14.8 x 21 cm sur papier 90 g offset
Style litteraire : Contemporain
Numéro ISBN : 978-2-35682-189-8

Présentation de Vigier François


François Vigier est le père de 4 garçons de la génération de Manon. Depuis 2005, il accompagne des étudiants dans la préparation des entretiens de personnalité du cycle supérieur. Il accompagne aussi des salariés pour se présenter aux entretiens d’embauche dans le cadre de réorientations professionnelles.

L’expérience de chef de projet et de manager l’a très souvent mis en position de recruteur. La profession de conseil aux entreprises lui a permis de passer de très nombreux entretiens de sélection en tant que candidat. La méthode proposée dans ce livre a été utilisée avec succès lors de plusieurs dizaines d'accompagnements de préparation aux entretiens de personnalité en grande école soit dans l’enseignement supérieur.

Cette méthode est aussi applicable pour les entretiens de recrutements de jeunes ou d’adultes en évolution professionnelle.

Présentation de Devenir cool en entretien en 7 jours


Parler de soi en entretien voilà une compétence rare ! Principalement parce que rien n’est prévu pour s’y préparer. Plutôt que de faire l’inventaire de tous les types d’entretien et de jury, de proposer des réponses toutes faites aux questions pièges, ce livre a l’ambition de faire de vous un expert de vous-même.

Ainsi dans chaque situation, des plus classiques aux plus étranges, vous saurez quoi dire de vous en rapport avec la situation d’entretien. Vous serez cool, authentique, sincère et convaincant.

Ce cocktail simple est toujours gagnant. Ce livre met en scène une candidate mal à l’aise en situation d’entretien de sélection. Si dans l’histoire proposée, l’auteur la présente comme une étudiante en classes préparatoires aux concours des grandes écoles, tout autre type de candidat en situation de passer un entretien oral peut mettre à profit les conseils et la méthode proposés à Manon. Qui que vous soyez, un homme, une femme, bachelier, étudiant, chercheurs d’emploi, vous profiterez pleinement des découvertes de Manon et progresserez dans la présentation de vous-même en entretien.


Extrait du livre écrit par Vigier François


Marchant dans la rue, Manon fait la moue, complètement découragée.

Après tous ses efforts pour avoir un bon niveau au lycée, la prépa, puis passer les concours du cycle supérieur, elle est enfin admissible.

Loin de ressentir la joie que devrait procurer un tel événement, elle se sent perdue et effrayée !

Elle doit aller soutenir sa candidature devant un jury… la galère !

Manon n’est pas très à l’aise pour parler en public. Elle est révoltée d’avoir à subir cette épreuve supplémentaire et à son sens, complètement inutile puisqu’elle a déjà fait ses preuves à l’écrit, elle a le niveau puisqu’elle est ADMISSIBLE !

Dans la tête de Manon, les pensées se bousculent :

« Que leur faut-il de plus ? Pourquoi passer un oral ? Ils ont déjà vu ce que je pouvais faire ! Comble de frustration, mes parents m’obligent à aller voir Monsieur Samuel Bagou de la Mayenne pour me préparer, comme si je n’avais pas déjà eu ma dose de profs en tout genre ! »

Manon sonne à l’adresse communiquée par ses parents, un quinquagénaire l’accueille.

- Bonjour. Manon Percoline, c’est bien ça ?

- Oui, bonjour Monsieur Bagou de la M…, commence Manon.

- Sam sera plus facile et sans le monsieur devant, si possible, la coupe-t-il.

- OK Sam, répond Manon en rougissant un peu.

Il est trop bizarre, pense Manon en s’installant dans le fauteuil proposé par Sam.

- Que puis-je faire pour vous ? demande-t-il.

- Je suis admissible pour des concours et je dois passer des entretiens. Mes parents pensent que vous pourriez m’aider à me préparer.

- Je vois ! Effectivement, je peux, très probablement, vous aider à vous préparer, enfin, mon assistant surtout.

- Qui est votre assistant ? Je pensais que l’on commencerait aujourd’hui.

- Je vous le présenterai dans quelques minutes. Comme vous êtes arrivée un peu en avance, il n’a pas terminé sa recharge. Il va être prêt dans 3 minutes.

Préoccupée, Manon ne relève pas l’étrangeté de la réponse.

- Pour être franche, je ne vois pas ce que l’on peut faire de plus pour que je sois prête.

- Si vous êtes prête, pourquoi venir me voir ?

- J’ai peur de parler à un jury, c’est tout. Mes parents m’ont dit que vous pourriez m’aider à ne plus avoir peur.

- Intéressant, comment avez-vous peur ?

-…???

- Quel type de peur, quelle intensité ? précise Sam.

- En fait, je suis terrifiée !

- Pourtant vous me semblez à l’aise avec moi en ce moment.

- Ben, pas trop en fait, et en plus ce n’est pas un entretien de sélection.

Sam sourit :

- Ça l’est plus que vous croyez, parce que de mon côté, je suis à la recherche d’une candidate adaptée à l’évolution récente de mon assistant. D’autre part, je crois que d’une manière générale, dans toute relation, même si on ne s’en rend pas compte, il y a en germe les mêmes enjeux que lors d’un entretien formel.

- Allez-vous pouvoir m’aider ? demande Manon, inquiète.

- Manon, je vous rassure tout de suite, votre peur est normale et mon assistant va vous aider à la maîtriser pour vous aider à réussir ces entretiens, rassure Sam.

- Y a-t-il une autre émotion que cette peur ? demande-t-il.

- Je suis en colère aussi, je ne comprends pas pourquoi je dois aller me faire cuisiner par un jury alors que j’ai passé avec succès toutes les
épreuves scolaires et celles du concours.

- Je comprends, l’entretien est destiné à connaître les candidats personnellement. C’est très important, affirme Sam.

Cependant, personne n’est vraiment bien préparé à cela. Parler de notre savoir, des connaissances emmagasinées lors de notre période scolaire, d’étudiant, voire lors de formation professionnelle, est un exercice dont nous avons plus ou moins l’expérience.

Même en étant convaincu que savoir bien se présenter à un entretien est essentiel, lorsqu’il s’agit de parler de soi, les choses deviennent rapidement difficiles.

A quel moment de notre vie, avons-nous eu l’opportunité de nous entraîner à parler de nous positivement en public ? demande Sam.

- Pas à l’école, pas dans nos familles, de plus, parler de soi-même en bien, c’est assez prétentieux, non ? s’interroge Manon.

- C’est ce que beaucoup de personnes pensent et cela les bloque dans cette présentation en entretien. C’est ce qui explique cette peur dont nous allons nous occuper rapidement, conclut Sam.

Sam se lève et propose à Manon de passer au laboratoire dans la pièce suivante.

Savourant d’avance son effet de surprise, Sam fait entrer Manon dans une pièce qui ressemble à une salle de réunion avec une table et 3 chaises et, près de la fenêtre, un fauteuil confortable disposé à côté d’un bureau surmonté d’un impressionnant ordinateur lui-même doté d’une multitude d’écrans.
- Voici le royaume de mon assistant.

Manon cherche du regard un assistant.