Groupe CCEE L'autoédition au service de votre talent 0 Contact 04 42 36 94 06
serviceclient@autres-talents.fr
Lundi au vendredi : 9 H / 12 H - 14 H / 19 H
Vous êtes ici : > > > Les fantaisies de la lune
couverture du livre Les fantaisies de la lune écrit par Roche Marie

Roche Marie

Les fantaisies de la lune

17.69 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

104 pages
A5 : 14.8 x 21 cm sur papier 80 g bouffant ivoire
Style litteraire : Littéraire
Numéro ISBN : 978-2-9528465-2-3

Présentation de Roche Marie


L’auteur : Après une moisson de prix littéraires, Marie a choisi de se consacrer à l’écriture.

"Les Fantaisies de la Lune", son huitième ouvrage, ravira les lecteurs de tous âges, qui apprécient des textes forts, de belles histoires, mais tout en nuances. Bon pour le moral !

Présentation de Les fantaisies de la lune


Les Fantaisies de la Lune Marie Roche Une cloche, une plante verte, un livre, une dent en or… et si le destin de chacun, était lié à un objet, ou à une fantaisie du hasard ou de la lune ?

Chaque histoire de ce recueil ouvre la porte d’un univers émouvant, tendre, joyeux, ou sidérant, plein de sourires ou de frissons, mais toujours passionnant.


Extrait du livre écrit par Roche Marie


Rêve d’amour.

Marc se secoua et jeta un coup d’œil au réveil-matin ; six heures moins cinq. Il bloqua la sonnerie et prit une profonde inspiration, pour se vider d’étranges sensations qui l’habitaient, suaves effluves d’un rêve, toujours le même depuis quelques semaines. Au réveil, il se sentait aussi détendu qu’après une agréable visite. Ce rêve tenait de l’indicible et du mystère. Cependant, le songe faisait appel à des notions concrètes, tel ce parfum suave, fruité, note aussi féminine que cette présence ressentie, douce, câline… Oui, presque l’extase, mais une extase sans visage, anonyme… Il s’éveillait toujours trop tôt, juste pour ouvrir les yeux sur l’affichage numérique vert, désespérément exempt de toute poésie, alors, il ne tardait pas à se rafraîchir les idées sous les traits vivifiants d’une douche à peine tiède, tandis que la machine à café libérait pour lui seul, son crachin de vapeur.

Lorsqu’il ouvrit la porte de son bureau, l’épaisseur caractéristique du dossier Marly lui sauta aux yeux. La veille, il l’avait transmis à sa chef, estimant le contentieux en bonne voie de résolution, mais à en juger par la longue diatribe manuscrite en évidence sur le dossier, Manon, sa chef, ne l’entendait pas de cette oreille. Le désaccord se mesurait au nombre de points d’exclamation ponctuant la demi-page.
 
Entre cette coupeuse de cheveux en quatre et lui, le bon vivant, s’étendait un précipice. Cette divorcée d’une quarantaine d’années ne manquait ni de charme, ni de goût, seulement avec elle, le travail, c’était le travail, et il n’était pas question de perdre son temps ! Pour Manon, l’avenir appartenait à ceux qui se couchent tôt et se lèvent en ayant gardé pour le labeur, leur énergie renouvelée par une bonne nuit de sommeil. Marc était du genre couche-tard et virées entre copains. Il avait tenté de réduire ses excès en se limitant à deux sorties hebdomadaires, mais le sommeil réparateur ne le visitait qu’après de longues heures d’insomnie. Depuis peu, le doux rêve qui le visitait lui apportait la quiétude.

Marc reposa le mot de sa supérieure et hocha la tête. Il ne pouvait tout de même pas reprendre tout le dossier, juste pour complaire à Madame ! Elle n’avait rien compris. Il toqua à la porte de Manon.

- Assieds-toi Marc -dit la femme. Tu sais ce que c’est ton problème Marc ? Ce n’est pas le défaut de potentiel, c’est le parti pris de s’économiser, et ça, c’est typique des mecs qui font la bringue en semaine ! Tu profites de ton célibat, ok ! Du moins pourrais-tu reporter en fin de semaine ce genre d’agapes ! Le dossier Marly est bâclé ! Tu te reprends. Demain matin, au plus tard, je veux que tout soit clarifié.

- Manon, nous n’avons pas les mêmes vues sur ce dossier. Il n’y a pas matière à contentieux et…

- Je t’arrête ! Je ne veux pas perdre le budget Marly. C’est clair ? Oh, cette cravate est immonde ! Tiens-t’en au noir !

Atmosphère printanière, plaisirs suggérés par petites touches, en nuances tactiles. Une bouche frôlait son visage… Un parfum suave… Douce évasion ! Elle, indéfinissable, invisible, envahissait sa vie, son espace et son temps, de nuit, lorsqu’elle se manifestait, de jour, lorsque pour échapper aux rodomontades de sa chef, Marc s’évadait dans cet appel onirique, cette pulsation sensitive si intense qu’elle ne se pouvait rapprocher d’aucune de ses expériences amoureuses concrètes.


Témoignage sur l'autoédition de Roche Marie


Je tiens à adresser mon témoignage à la fois comme auteur et comme éditeur, car ayant commencé par l'édition de mes propres livres, je suis passée au statut de petit éditeur, et je le précise, pas d'escroc, puisque pour le moment, il s'agit plutôt d'assistance éditoriale, comprenant la correction et l'amélioration du livre d'autres auteurs, et éventuellement la publication en coédition, sous mon label, l'auteur ayant ensuite la maîtrise de la commercialisation de la totalité de ses exemplaires, et possédant ses stocks.

En onze années, j'ai expérimenté divers systèmes d'impression, diverses équipes aussi, et des coûts d'impression assez élevés, voire très, lorsqu'il s'agit d'offset.

Mon dernier ouvrage, "Les Fantaisies de la Lune", un recueil de nouvelles et récits, est imprimé par "Autres talents". J'ai apprécié le professionnalisme de cette équipe, le bon rapport qualité-prix offert, les conseils avisés de Karim, et la rapidité d'exécution. Il est également agréable, de pouvoir imprimer en quantité limitée.

Bref, étant très expérimentée, je pense confier d'autres travaux, à cette équipe qui travaille au pays de Marcel Pagnol. S'il était encore là, ce grand écrivain leur confierait l'impression de ses livres !

Pour Orpubli : Marie