Groupe CCEE L'autoédition au service de votre talent 0 Contact 04 42 36 94 06
serviceclient@autres-talents.fr
Lundi au vendredi : 9 H / 12 H - 14 H / 19 H
Vous êtes ici : > > > Adams le premier clone
couverture du livre Adams le premier clone écrit par Duthillier Isabelle

Duthillier Isabelle

Adams le premier clone

16.00 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

142 pages
A5 : 14.8 x 21 cm sur papier 80 g bouffant ivoire
Style litteraire : Roman
Numéro ISBN : 978-2-35682-409-7

Présentation de Duthillier Isabelle


Membre de l’association Handi’Chiens depuis 2009, Isabelle Duthillier écrit et joue des spectacles pour financer des chiens d’assistance pour personnes en situation de handicap moteur et/ou mental.

Conteuse du spectacle de musique classique Amoroso du chef d’orchestre et compositeur Janos Komives, Isabelle Duthillier a fait aussi la première partie de Marcel Azzola lors du Festival de Jazz 2014 avec une biographie musicale de Cole Porter qu’elle écrit en 2012 : Cole Me.

Avec sa première pièce de théâtre, Petite Guerre, elle participe au concours des Nouveaux auteurs de théâtre de Lyon en cette année 2015.

Adams le premier clone est son premier roman.

Les bénéfices seront reversés à l’association Handi’Chiens.

Présentation de Adams le premier clone


Cette fiction fait un joli clin d’œil à Grégory Lemarchal. Les personnes atteintes de la mucoviscidose aimeraient que ce conte moderne devienne réalité…

2089 - La survie de l’espèce humaine est menacée…

Les Hautes Autorités Scientifiques ont donné l’autorisation de concevoir le premier clone humain.

Adams, premier clone de France, prend forme à l’Institut Pasteur.

Contre toute attente, Adams possède un précieux pouvoir…


Extrait du livre écrit par Duthillier Isabelle


Kevin ? Tu m’entends ?

– Lihayi ?

– Je dois absolument te parler.

– Je t’écoute.

– Non, tu rentres quand ?

– Je suis sur le chemin du retour, mais il y a des embouteillages… Qu’est-ce que tu as ?

– Je préfère ne pas en parler au téléphone. À tout de suite.

– Mais je…

Lihayi avait raccroché.

De feu rouge en feu rouge, je me remémorais toute notre histoire depuis la création d’Adams.

Passé la porte à reconnaissance digitale, je tentais en vain de prendre Lihayi dans mes bras. Elle m’embrassa du bout des lèvres, inquiète.

– Écoute Kevin, je me suis toujours demandé pourquoi Adams n’avait jamais attrapé la moindre maladie quelle qu’elle soit depuis sa naissance, pas une otite…, rien ! Je ne sais pas moi, des petits tracas comme tous les nouveaux nés. Mais rien !

Comme si son système immunitaire le protégeait de tout ! Comme s’il était complètement immunisé avec la manipulation génétique effectuée.

– Cela t’inquiète ?

– Non, enfin si, cela ne me semble pas normal.

Dis papa ? Pourquoi je n’ai pas les yeux en amande comme maman ?

C’était la première fois qu’il me posait une question sur son hérédité… et donc sa création.

Je prenais une grande respiration, mettant de l’ordre dans mes idées, pour en dire suffisamment mais pas trop, pour me laisser le temps de préparer les futurs échanges qui ne sauraient tarder.

– Adams, Lihayi et moi sommes comme les ours blancs, tu comprends. Nous avons, comme beaucoup d’êtres humains aujourd’hui, du mal à nous reproduire.

C’est le professeur Rubinstein qui nous a aidés à te concevoir et dans ton hérédité tu n’as pas les yeux en amande tout simplement. Tu comprends ?

Quelque temps après, ma quiétude fut de courte durée suite à l’appel téléphonique de notre amie et infirmière qui visitait chaque semaine mon père pour une bronchite chronique qui perdurait depuis plusieurs années.

– Adams ?

– Oui maman.

– Viens près de moi. Qu’est-ce que tu as donné à ton grand-père ?

– Tu ne vas pas me gronder ?

Adams venait d’aider mon père à ne pas mourir…