Groupe CCEE L'autoédition au service de votre talent 0 Contact 04 42 36 94 06
serviceclient@autres-talents.fr
Lundi au vendredi : 9 H / 12 H - 14 H / 19 H
Vous êtes ici : > > > Comprendre la planification de projet
couverture du livre Comprendre la planification de projet écrit par Estève Michel

Estève Michel

Comprendre la planification de projet

24.19 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

120 pages
A5 : 14.8 x 21 cm sur papier 90 g offset
Style litteraire : Savoir
Numéro ISBN : 978-2-9539251-0-4

Présentation de Estève Michel


L'auteur : Michel Estève est consultant et formateur en management de projets. Il a exercé pendant quinze ans la fonction de responsable technique dans de grands groupes industriels. Il a créé en 1992 un bureau d'études spécialisé dans le process industriel et la conception de produits innovants.

Présentation de Comprendre la planification de projet


Comprendre la planification de projet La famille X se lance dans un projet  : retaper une ferme abandonnée dans les Cévennes.

Ce cas pratique compréhensible et simple par tous vous permettra de découvrir progressivement la planification de projet. Les notions les plus simples comme les plus complexes sont expliquées et abondamment illustrées.

La planification de projets concerne tous les milieux professionnels : la construction, l'industrie, l'informatique, les métiers du spectacle et bien d'autres encore.


Extrait du livre écrit par Estève Michel


Le moment où l'on passe de la préparation à l'action est un moment clé du projet. Il est important pour le chef de projet de faire valider son planning par l'instance supérieure, que cette dernière s'appelle commanditaire, client, comité de pilotage ou autre. A partir de cette acceptation, le planning sera pour tous les acteurs le référentiel de déroulement. Dès lors c'est au chef de projet et à lui seul qu'il appartient de détecter les écarts et de prendre les mesures correctrices.

5.2- Les méthodes de suivi de l'avancement

Nous allons dans ce chapitre présenter la plupart des méthodes de suivi de projet. Nous allons d'ailleurs abandonner tout de suite le terme "suivi", pourtant très utilisé, pour celui de pilotage. Simple question de sémantique, mais le symbole est fort : suivre est une activité passive, contraire à l'esprit du management de projets. Le mot piloter est plus dynamique et plus conforme à ce que l'on attend du chef de projet.

Pourquoi plusieurs méthodes de pilotage ? C'est que tous les projets n'ont pas la même complexité, et quand bien même ils seraient semblables, les différents acteurs n'ont pas besoin du même niveau de visibilité. Le chef de projet doit avoir une vision des détails, le commanditaire a besoin d'une vision synthétique.

Dans la suite de ce chapitre nous traiterons des outils du pilotage opérationnel, à usage du chef de projet. Les outils du pilotage stratégique, destinés à rendre compte de l'avancement à l'instance supérieure, seront traités au chapitre suivant.

5.3- La mesure de l'avancement de tâche

Avant d'aller plus loin dans ce passage en revue des outils de pilotage, nous devons nous interroger sur la façon de mesurer l'avancement des tâches du projet. Dans tous les cas, cet avancement s'exprimera en pourcentage, la seule difficulté étant d'estimer le pourcentage d'avancement d'une tâche en cours de réalisation.

- Juliens, as-tu entendu parler du syndrome CQFD ?

- Non, Monsieur Panazol, de quoi s'agit-il ?

- Avant d'enseigner la planification de projets, je dirigeais un bureau d'études. Tous les vendredi soir, je demandais à mes collaborateurs la valeur d'avancement des tâches en cours. L'un d'eux, Stéphane, faisait toujours à peu près la même réponse : « C'est Quasiment Fini Demain. » Stéphane était un gentil garçon : il détestait donner des mauvaises nouvelles ! Il faut se méfier de ce comportement beaucoup plus répandu qu'on ne le pense. Le syndrome CQFD peut s'exprimer comme suit : "Toute tâche commencée atteint très vite un niveau d'avancement de 90 % et y reste beaucoup plus longtemps que prévu."


Témoignage sur l'autoédition de Estève Michel


J'avoue que c'est le prix d'impression très attractif qui m'a amené vers "Autres Talents". J'avais téléchargé couverture et corps d'ouvrage sur le serveur et réglé le montant de la prestation. Je m'attendais simplement à recevoir dans quelques semaines la livraison de ma commande. A ma grande surprise j'ai été contacté par Karim qui me signalait plusieurs défauts techniques : la définition trop faible des images, la marge intérieure insuffisante et quelques autres anomalies. Nous avons eu ainsi plusieurs échanges jusqu'à ce que tout soit parfait. Bravo et merci à Karim pour sa compétence, son attention aux détails… et sa patience !

Une dernière chose : j'ai écrit un livre technique destiné à un public assez étroit, je n'en attends pas la fortune. Je voudrais néanmoins encourager ceux qui sont dans la même situation et qui hésiteraient à publier : Je suis surpris par la notoriété qu'apporte le fait d'être auteur. Le fait que ce soit en auto-édition ne diminue en rien cette notoriété.

J'encourage tous ceux que l'envie d'écrire démange, à passer à l'acte, et je leur recommande Autres Talents. Je doute qu'ils soient déçus.