Groupe CCEE L'autoédition au service de votre talent 0 Contact 04 42 36 94 06
serviceclient@autres-talents.fr
Lundi au vendredi : 9 H / 12 H - 14 H / 19 H
Vous êtes ici : > > Les styles littéraires des pages librairie

Poésie, roman, fiction, essai, guide pratique ! Montrez votre talent !



Vous avez un talent littéraire? Faites-le savoir avec autres-talents.fr


Tous les poètes ne sont pas maudits, et tous les auteurs de polars ne sont pas américains. Il y a de la place pour tous les auteurs de talent, sous réserve qu’ils se donnent les moyens de se faire connaître et de promouvoir leur livre. Vous écrivez de la poésie ? Des essais ? Des mémoires techniques, scientifiques ou politiques ? Des méthodes d’apprentissage linguistique ? Des guides de recettes de cuisine, de santé, de jardinage, de décoration ou de voyage et d’art de vivre ? Des conseils psychologiques ou de vie de couple ? Vous avez écrit un livre de biographie, ou autobiographique ou l’histoire de votre famille, d’une aventure dramatique ou d’un événement heureux qui vous est arrivé ? Vous souhaitez éditer un récit initiatique, ou de voyage ? Vous avez écrit une nouvelle, un suspens, un thriller, un roman policier, une pièce de théâtre ?

Tous les talents peuvent germer et grandir sereinement avec les solutions d’autoédition d’autres-talents.fr.



Des collections pour tous les styles 


Autres-talents.fr a créé des collections et des sous-collections. Chacune d’elles dispose d’un style de maquette et de mise en page spécifique, qui répond aux attentes du lecteur type. Car, statistiquement, le lecteur d’heroic fantasy est différent de celui du traité de poésie, du guide de jardinage ou de la méthode pour une vieillesse épanouie.

Les collections et sous-collections possèdent donc chacune leurs tendances graphiques et techniques, qui répondent aux codes de lecture et aux impératifs du lectorat. Couleurs, styles graphiques, et taille des caractères sont orientés selon les collections et sous-collections.

Toutefois, à l’intérieur de ces grandes lignes, qui ne constituent qu’orientation générale, chaque couverture de livre fait l’objet d’une création originale et entièrement personnalisée. Cette création sera naturellement soumise à l’approbation de l’auteur.


Liste des collections et sous-collections proposées


Art de vivre : Cuisine - Maison et jardin - Santé - Voyage
Contemporain : Actualité - Politique – Science
Erotisme
Jeunesse
Littéraire : Essais - Mémoire - Nouvelle - Poésie - Théâtre
Policier : Suspens - Thriller
Roman : Aventure - Biographie - Historique - Sentimental
Savoir : Dictionnaire - Droit - Economie - Entreprise - Informatique - Méthode de langue - Universitaire
Science-fiction : Anticipation - Héroic Fantasy - Fantastique


Choix de la collection

C’est lors du recueil des données
que l’auteur choisira la collection
ou sous-collection dans laquelle il veut être édité.



Des genres littéraires qui ont le vent en poupe


La poésie


Contrairement aux idées reçues, le genre poétique fait un tabac en ce début de 21e siècle. On imagine la poésie conformiste. Elle est plus émancipée qu’on ne croit : la poésie peut s’écrire en vers rythmés mais aussi en vers libres. Elle se décline même en prose, où les images, les rythmes, les sonorités, constituent alors un véritable tableau poétique.


La forme avant tout
Dans l’art poétique, la forme prime sur le fond, et ce qui aurait été une banalité, exprimé en style ordinaire, se charge d’émotion sous la plume du poète. Sans être un spécialiste, il suffit parfois d’écouter les chanteurs pour percevoir la portée de la poésie. Les paroles de Brassens, de Brel, de Nougaro, de Barbara, de Cabrel, le rap d’MC Solaar ou les slams de Grand Cops Malade sont remplis de trouvailles sémantiques, d’assonances créatives et d’assemblages de mots étonnants qui inscrivent l’art poétique dans notre quotidien.

La force des mots
En poésie, tout change et rien de change. Et c’est normal. Le mot poésie vient du grec poiein, qui signifie créer. Le poète est un créateur. Un imagineur d’univers, d’idées, de sensations. Il crée la joie ou la peine. Il réinvente sans cesse le monde. Juste avec des mots. C’est pour cette raison que, depuis l’Antiquité, le poète inquiète les puissants...

 



Le roman et la nouvelle


Tous deux sont des fictions. Ils relatent des événements mettant en scène des protagonistes. Pourtant, roman et nouvelle se distinguent par bien des points. Tout d’abord, la construction narrative est nettement plus ramassée dans la nouvelle que dans le roman. Forcément, si un roman peut allègrement flirter avec les 200 pages, la nouvelle tourne plutôt entre 20 et 80 pages.


"La nouvelle est un malheureux format
que j'affectionne, trop longue pour un journal
ou pour un magazine, trop courte pour un livre,
trop abstraite pour le grand public,
trop particulière par son sujet."
Stefan Zweig, grand maître
de la nouvelle longue... ou du roman court


Le nombre de personnages diffère aussi. Ils peuvent être nombreux dans le roman, pas dans la nouvelle. Car il faut le temps de leur donner vie dans l’esprit du lecteur.

Autre différence, si le roman peut comporter de nombreux événements et rebondissements, la nouvelle se concentre sur un événement unique, souvent intrigant, dans un temps court. C’est surtout l’étude des réactions du ou des protagonistes face à cette situation qui fera l’intérêt de la nouvelle.

La brièveté de la nouvelle imposera à son auteur de la concision dans les idées et dans les mots. Le rythme de l’action comme celui de la phrase seront calculés pour tendre l’attention du lecteur et faire grimper le suspens... jusqu’au dénouement, qui sera souvent plus inattendu et plus surprenant dans la nouvelle que dans le roman.

La nouvelle passe pour être un passage obligé et une bonne école pour les romanciers en herbe.

"Dans la nouvelle, encore moins qu'ailleurs,
on n'a pas le droit d'emmerder le lecteur.»
Jean Vautrin


L’essai et le mémoire


On a parfois tendance à confondre essai et mémoire. Ils sont pourtant très différents, presque à l’opposé l’un de l’autre.

L’essai est une œuvre de réflexion personnelle sur un sujet. Ce n’est nullement une compilation de données ni une étude objective. C’est un point de vue engagé et partisan. C’est un crédo. L’auteur formule sa vérité sur le sujet traité.

L’essai est une forme littéraire qui se prête idéalement à la réflexion philosophique, mais aussi à l’énoncé de points de vue politiques, historiques, voire même scientifiques, car la science n’est pas à l’abri des controverses.

Le mémoire est plus sage. L’auteur ne se livre pas à la polémique. Il collecte, rassemble et qualifie les informations (d’où le terme de mémoire). Il les présente au lecteur en un ensemble structuré et cohérent.

Au pluriel, les mémoires désignent des recueils de souvenirs, autobiographiques ou biographiques.


Sous le stylet érudit de Marguerite Yourcenar,
les mémoires deviennent roman historique à la première personne. Les Mémoires d’Hadrien marquent la littérature du 20e siècle d’une touche philosophico-historique douce amère et assurent à son auteur un immense succès d’édition international.