Vous êtes ici : > > > Neuf cents cascades dans le Puy-de-Dôme
couverture du livre Neuf cents cascades dans le Puy-de-Dôme écrit par Kalmar Pierre

Kalmar Pierre Neuf cents cascades dans le Puy-de-Dôme

500 pages
21 x 29.7 cm
Style litteraire : Autres
Numéro ISBN : 978-2-919341-59-7

60.00 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

Commander ce livre
maintenant

Présentation de Neuf cents cascades dans le Puy-de-Dôme


NEUF CENTS CASCADES
DANS LE PUY-DE-DÔME

par Pierre Kalmar et Denis Chassain


Cet ouvrage de format A4 et de près de 500 pages, est l'aboutissement de dix années de vagabondage dans le Puy-de-Dôme. Dans ce département aux reliefs variés et surprenants, une bonne vingtaine de cascades se sont taillé une certaine célébrité et font l’objet d’un balisage ou d’une signalisation : cascades du Mont-Dore, de la Vernière, d’Anglard, de Chiloza, de Saillant, d’Enval, du Gour Saillant, du Creux de l’Oulette, etc. À celles-ci s’ajoutent des chutes bien connues à l’échelle locale, comme les cascades de Gomot, des Trois Cuves, de l’Écureuil ou de Champortat. Grâce à d’anciennes cartes postales ou à des ouvrages d’auteurs comme Henri Lecoq, Albert Vazeille, Legrand d’Aussy ou l'accoucheur Bailly, nous avons exhumé et parfois redécouvert celles, parfois spectaculaires, qui connurent jadis la notoriété : cascades du Barbier, des Granges, de Longueroche… Mais c'est surtout une exploration systématique des cours d’eau qui nous a permis d'étendre presque à l'infini cette liste déjà longue.

Une place importante est accordée dans ce volume aux chutes artificielles qui furent le moteur énergétique des siècles passés et dont le Puy-de-Dôme conserve de brillants témoignages : papeteries de la région d'Ambert, vallée des Usines et vallée des Rouets à Thiers, sans oublier les barrages dont les déversoirs ne manquent jamais d'impressionner le regard à la crue.


Extrait du livre écrit par Kalmar Pierre


Même si les grandes hêtraies du Sancy ont apporté le plus fort contingent de chutes, vous en découvrirez presque partout dans le Puy-de-Dôme, du Cézalier aux alentours de Clermont-Ferrand en passant par la chaîne des Puys, les Combrailles, le Livradois, le Forez, la Comté et même la Limagne…

Plus intéressés par les cascades que par l’art de les photographier, les auteurs vous les présentent dans les circonstances où elles s’expriment le mieux : filles du monde de la nuit, elles logent au fond des gouffres et des ravins plus souvent qu'en plein ciel. Elles sont le fruit des marais, de la fonte des neiges, et s’épanchent pleinement sous la pluie, le brouillard et les intempéries. Ainsi certaines d’entre elles, plus connues sous l’aspect net et radieux qu’elles savent présenter à la carte postale, apparaîtront-elles sous un jour qui vous surprendra.