Vous êtes ici : > > > Space Explorers Volume I
couverture du livre Space Explorers Volume I écrit par C. Vaïsse

C. Vaïsse Space Explorers Volume I

156 pages
14 x 21.5 cm
sur papier 80 g offset
Style litteraire : Science-fiction
Numéro ISBN : 978-2-35682-097-6
Visitez le site de l'auteur

15.99 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

Commander ce livre
maintenant

Présentation de C. Vaïsse
éditeur de Space Explorers Volume I


Auteure Autodidacte depuis 35 ans.

J'ai commencé par écrire des fanfictions à l'âge de 15 ans.

En 2008, je décide de rentrer dans l'auto-édition et choisis "Autres Talents" pour y proposer mes romans.

Plusieurs sont à venir.

Je fais le choix d'une écriture simple et fluide pour tous les âges. Je n'aime pas la complexité des textes, et j'essaie d'écrire aussi bien pour des jeunes que les adultes.

J'écris de la SFFF uniquement, car c'est le domaine qui me correspond le mieux. Mon univers et ma vie tournent autour de ses thèmes.

À la vente de mes livres, j'adjoins également une cause qui me tient à cœur : Le Cancer. Je fais donc une donation à chaque exemplaire vendu.

Présentation de Space Explorers Volume I


Pendant des générations, les survivant de la planète bleue œuvrèrent pour créer des vaisseaux encore plus performants, plus puissants, pouvant aller plus loin que leur système solaire.


Extrait du livre écrit par C. Vaïsse


Le Galaxy poursuit sa quête à la recherche de nouvelles civilisations et de la Terra Nova. Les jours passent et se ressemblent, mais la venue d'une nouvelle recrue intrigue et réchauffe le cœur des membres du Galaxy. Journal du capitaine.

- Neela peux-tu ouvrir une nouvelle page s'il te plaît ?

 - Bien capitaine. Ouverture !

“Cela fait 3 mois que nous avons pris à bord, un nouveau membre d'équipage. Une bien étrange jeune femme métamorphe de la planète AxialElNora. Elle est désormais répertoriée dans notre base de données, comme une planète alliée de notre système Solarius en tant que pacifiste. Xelenia Lithanpharalz, semble s'être acclimatée à notre environnement, et notre mode de vie à bord du vaisseau. Elle semble assez solitaire. Mais est fascinée par notre culture. Ses occupations restent la salle des illusions, où elle y passe des heures, et la salle d'armes, en compagnie de notre chef de la sécurité Antaria-Leaf avec qui elle semble être liée d'amitié. Elle reste une habile combattante et experte en armement. Son maniement des *Hatelry, *Enager et *Catlar semble ne pas l'effrayer. Elle travaille des heures sur nos cartes stellaires. Je pense en mon âme et conscience que j'ai fait le bon choix en l'acceptant à notre bord. Elle sera un atout essentiel pour nos recherches, malgré le mystère qui plane encore autour d'elle. Ses pouvoirs de métamorphe semblent plus importants que nous le pensions. J'ai transmis au Eden et au Hope les informations la concernant. Je continue à lire et relire les archives de la Terre. Je cherche à comprendre les événements passés. Comment prévoir un avenir aux nouvelles générations avec de tels souvenirs. Notre univers est si vaste, et si nous sommes incapables de trouver de nouvelles Terres pour les derniers survivants, ce sera à nos enfants et nos petits-enfants de continuer la quête de la planète idéale. Nous devons enseigner les vraies valeurs, et le respect de chaque fleur, chaque arbre, chaque être vivant. Mais j'espère en tant que capitaine, que je saurais trouver cette planète qui nous fait tant défaut depuis des générations. Notre ingénieur Peter Chambers continue l'amélioration du système de propulsion de notre vaisseau ainsi que la résistance du dôme qui est déjà à son maximum. Nous n'étions pas à l'abri d'éventuelles rencontres non amicales, jusqu'alors inexistantes. Il représente notre avenir. Il reste le souvenir d'une planète dévastée, par la diversification des plantes, des arbres, et de chaque graine entreposée dans les serres. Nous continuons la culture de nouvelles espèces grâce aux recherches du docteur Melerick. Journal terminé.

- Neela mémorisation de la page.

- Bien capitaine !

- Je monte en salle des commandes, Neela. Le capitaine sort de sa cabine et se dirige calmement vers l'ascenseur pour se rendre en salle de contrôle. Le sergent Taylor, qui arrive à ce moment-là, le suit de près et s'introduit dans celui-ci.

- Pardon capitaine.

- Je vous en prie, sergent ! Un malaise envahit l'ascenseur. Lysiane rougit devant le beau capitaine qui la regarde avec insistance. Il se rapproche un peu plus près de Lysiane et plonge son regard dans le sien. Celle-ci se trouve fort gênée de la situation, et se recule doucement.

- Quand aurons-nous un moment de détente chère Lysiane ?

- Capitaine…

- Allons, Lysiane, quand allez-vous admettre vos sentiments pour moi ?

- Je pense que ce n'est pas le moment, vous me mettez mal à l'aise !

- Retrouvez-moi demain soir dans la salle des illusions à 21 h 15. La porte s'ouvre sur la salle des commandes, et Lysiane se dirige à son poste, sans se retourner. Williams va s'asseoir sur son fauteuil, tout en gardant un œil sur la belle jeune femme.

- Ouverture de l'écran principal, lieutenant !

- Bien capitaine.

- Rien de nouveau ?

- Rien, depuis 3 semaines capitaine, l'espace à perte de vue !

- Un peu de repos et de détente ne nous feront pas de mal, n'est-ce pas lieutenant ! Soudain dans la conversation, l'alarme retentit.

- Qu'y a-t-il ?

- Quelque chose se dirige vers nous, capitaine !

- Agrandissement sur écran, sergent Reed !

- Tout de suite, capitaine ! Sur le grand écran, d'étranges formes apparaissent.

 Mais qu'est-ce que c'est ? Balayage, sergent ! Après les analyses, ils s'aperçoivent que les formes ressemblent à des insectes.

- Regardez, on dirait des… Scarabées ?

- Je doute que ce soit cela lieutenant, mais déclenchez l'alerte 5, bouclier sur le dôme principal, et les coursives ! Dans l'espace, les étranges créatures s'approchent dangereusement du vaisseau.

Elles arrivent à sa hauteur et tentent de percer le blindage.

- Capitaine. Les choses semblent attirées par le Galaxy, et s'accrochent une par une malgré le bouclier ! Elles sont attirées par la coque comme des aimants ! Elles arrivent à forcer le champ de forces, et commencent à dévorer la coque ! Williams se lève de son fauteuil et fait signe à Duncan de le suivre.

- Lieutenant Byrne, venez avec moi, prévenez le chef de la sécurité, qu'elle nous rejoigne avec une escadre de 8 gardes ! Williams et Duncan partent en direction des générateurs. Un deuxième signal retentit de la salle des machines.

- Que se passe-t-il, Monsieur Chambers ?

- Capitaine je vous conseille de venir au plus vite en salle des machines !

- Nous arrivons ! Quelques minutes plus tard.

- Au rapport, Peter !

- Capitaine ! Que se passe-t-il dehors ? Tout se met en alerte ici ! Comme si nous avions un intrus qui cherche à percer notre blindage !

- Il semble que nous ayons des invités non conviés à se joindre à nous… Salle de contrôle, sergent Reed, avez-vous déterminé l'identité de nos hôtes ?

- Il semblerait d'après nos analyses qu'il s'agisse de… Xenomorphes ! En salle des machines, ils comprennent que les invités sont venus festoyer.

- Nous savons à qui nous avons à faire… Envoyez-moi l'analyse de ses créatures sur mon captomètre !

- Bien capitaine, analyse en cours… Regardant les indications arrivées, Williams comprend.

- D'après le captomètre, ils se nourriraient d'énergie et de métal… Et notre vaisseau regorge de ce dont ils ont besoin !

- Nous devons les arrêter, capitaine ! Ils mettent en danger le vaisseau.

- D'après l'analyse, ils sont pourvus de bras mécaniques, de deux orbites, et d'une sorte de trompe !

- Une trompe ?

- Je pense, Monsieur Chambers qu'elle leur sert à se nourrir !

- Nous pourrions envoyer un courant magnétique uniquement dans la coque comme une décharge pour voir si celle-ci les fait décrocher ?

- Cela nous obligerait pendant quelques secondes à arrêter le champ de forces du dôme ! Nous ne
pouvons prendre ce risque Peter !
- Nous pouvons toujours essayer ! Williams se met à réfléchir.

- C'est à tenter ! Transférez un champ de protection sur les batteries de secours en priorité sur le dôme principal, et coupez l'alimentation au niveau de la coque externe du vaisseau.

- Très bonne idée.


Témoignage sur l'autoédition de C. Vaïsse


Je ne dirai qu'une chose :
Je n'irai jamais ailleurs que chez AUTRES TALENTS.
Du début à la fin vous êtes soutenu, aidé comme nulle part ailleurs.
Je remercie ce groupe, car depuis des années, je suis satisfaite, et je vais continuer.