Groupe CCEE L'autoédition au service de votre talent 0 Contact 04 42 36 94 06
serviceclient@autres-talents.fr
Lundi au vendredi : 9 H / 12 H - 14 H / 19 H
Vous êtes ici : > > > NEWBORN - Photographie, Tecnique et Art
couverture du livre NEWBORN - Photographie, Tecnique et Art écrit par Schell Paloma

Schell Paloma NEWBORN - Photographie, Tecnique et Art

39.00 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

144 pages
15.8 x 24 cm
sur papier 135 g couché brillant
Style litteraire : Art de vivre
Numéro ISBN : 978-2-35682-564-3

Présentation de NEWBORN - Photographie, Tecnique et Art


Vous observerez que quelques éléments apparaissent juste en dessous de « Luminosité » (échelle colorée avec des petits curseurs glissants).

En rapprochant les curseurs situés aux extrémités de ceux placés au centre, vous pourrez observer que les zones avec du rouge diminuent jusqu’à ne rester seulement qu’aux endroits où nous devons faire les corrections. Après avoir rapproché les points, je règle la Teinte entre “-7 et -12”, la Saturation entre “-3 et -5” et la Luminosité entre “5 et 10”. Lorsque vous avez créé ce calque de réglage, Photoshop a créé automatiquement un masque de fusion.

Regardez dans la fenêtre des « Calques », vous verrez un cadre blanc à côté de la miniature de l’image. Cliquez sur ce cadre blanc, que nous appelons en vérité « masque ». Sélectionnez l’outil Pinceau (B), après avoir mis la couleur noire en couleur de premier plan, et coloriez les zones où vous ne souhaitez pas modifier les couleurs. (Image 5).

Faîtes de nouveau toutes ces étapes pour corriger les tons jaunes avec la commande « Teinte et Saturation ».

Une fois les tons jaunes et rouges corrigés, nous pouvons désormais faire le nettoyage de la peau.

Créez un nouveau calque transparent et sélectionnez l’outil « Correcteur localisé » (J).

Enlevez les peaux mortes, les traces et les petites marques. Appuyez sur les touches CTRL ALT SHIFT E pour créer un nouveau calque composé de tous les autres calques. Dans ce calque, avec l’outil Pièce, sélectionnez les zones sombres et corrigez-les.


Extrait du livre écrit par Schell Paloma


L’individu créatif dispose, par nature, d’une grande facilité dans la création et l’innovation. Toutefois, tout le monde a le potentiel de créer, il suffit juste d’être stimulé et c’est pour cela qu’il est important d’avoir des références.

S’inspirer du modèle d’éclairage du « photographe A », des compositions « du photographe B » et du traitement du « photographe C » font parties des moyens pour trouver son propre style. Mais les inspirations doivent aussi venir d’autres domaines, comme de la nature, de la peinture, de l’architecture et de la mode.

Pour développer un style, il faut répondre à deux questions basiques : « Qu’est ce que je veux transmettre à travers mes images ? » et « Comment vais-je le transmettre ? »

La première question touche au style qui plaît au professionnel, la seconde est relative aux techniques de photographie, de design, de mode et d’art.

J’aime la douceur des perles et leurs tons brillants, la délicatesse de la dentelle et le confort du bois ; car cela me rappelle mon enfance lorsque j’allais chez mon grand-père qui habitait dans une petite maison en bois ; la simplicité des tons neutres et pastels, et l’élégance de l’architecture provençale.

Ainsi, mes réponses aux questions ci-dessus sont :

Quoi ? : Douceur, délicatesse, confort, simplicité et élégance

Comment ? : Eclairage diffus, compositions monochromatiques et analogues avec des petits accessoires et traitement qui adoucit les ombres et les contrastes.