Groupe CCEE L'autoédition au service de votre talent 0 Contact 04 42 36 94 06
serviceclient@autres-talents.fr
Lundi au vendredi : 9 H / 12 H - 14 H / 19 H
Vous êtes ici : > > > Un beso bilingüe / un baiser bilingue
couverture du livre Un beso bilingüe / un baiser bilingue écrit par Laly Françoise

Laly Françoise Un beso bilingüe / un baiser bilingue

17.69 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

60 pages
Poche : 11 x 18 cm sur papier 80 g bouffant ivoire
Style litteraire : Littéraire
Numéro ISBN : 978-2-35682-558-2

Présentation de Un beso bilingüe / un baiser bilingue


"...Des mots emplis de visions qui, comme un kaléidoscope, déploient leurs couleurs et leurs formes, s’érigent autour du lecteur, pour témoigner de bien plus qu’un déplacement, un trajet ou un simple changement de décor. Les mots contenus dans “Un baiser bilingue” forment une sorte de tunnel qui s’ouvre à Bordeaux, en Aquitaine, ou au pied de la colline parisienne de Montmartre et débouche sur une ruelle de La Boca ou sur l’avenue 18 de Julio de Montevideo, ébranlée par les tambours du candombe depuis la Place Independencia jusqu’au Boulevard Artigas, mais nous transporte également vers les collines merveilleuses de Valparaíso, avec ses ascenseurs antiques et son port s’ouvrant en éventail sur la splendeur de l’Océan Pacifique."

(extrait de la préface de Luis Benitez)


Extrait du livre écrit par Laly Françoise


Hoja de vida

Entre Avellaneda y el Bulevar Berthier,
existe un inmenso espacio vacío
donde se hiela de sol mi corazón

Llueven las estrellas debajo de mis pies,
cuando bailo por las callejuelas de Montmartre rumbo a Valparaíso,
seres queridos vuelven a nacer y renacer
en gatos vagabundos
que cruzan ese jardín ignoto
entre dos torres de hormigón.

Inscribo mis pasos en la espina dorsal de una cordillera
y ato así a La Boca y Saint-Germain
con el hilo de un idioma impronunciable.
¿Qué Tierra Madre podrá acogerme?

Salto con fantasmas de bailarinas
a través de una pintura dañada,
entre Irala y Belleville…
Hombres hermosos se vuelven humo de cigarrillos,
deseos incumplidos,
densa espuma que flota a lo largo de Rivadavia…

Sigo andando de noche y de día,
encontrando antepasados y placeres futuros,
viajo abierta entre húmedos recuerdos,
aires de bandoneón,
un hilván de memorias fugitivas
y panes dulces con forma de corazón.

Carnet de route

Entre Avellaneda et le Boulevard Berthier,
il existe un immense espace vide
où mon cœur se glace de soleil.

Les étoiles pleuvent sous mes pieds,
quand je danse dans les ruelles de Montmartre ou Valparaíso,
des êtres chéris naissent et renaissent
en chats vagabonds
traversant un jardin oublié
entre deux tours de béton.

J’inscris mes pas sur l’épine dorsale d’une cordillère
reliant La Boca à Saint-Germain
sur le fil d’un langage inconnu.
Quelle Terre Mère pourra m’accueillir ?

Je m’élance avec des fantômes de danseuses
à travers une peinture abîmée,
entre Irala et Belleville…
Des hommes superbes deviennent fumée de cigarettes,
désirs inassouvis,
dense écume flottant au long de Rivadavia…

De jour et de nuit, j’avance
croisant des ancêtres et des plaisirs futurs,
je voyage, ouverte, entre des souvenirs humides,
un air de bandonéon,
un ourlet de mémoires fugaces
et des pains sucrés en forme de cœur.