Groupe CCEE L'autoédition au service de votre talent 0 Contact 04 42 36 94 06
serviceclient@autres-talents.fr
Lundi au vendredi : 9 H / 12 H - 14 H / 19 H
Vous êtes ici : > > > Attention ô Amalgames
couverture du livre Attention ô Amalgames écrit par Kouzmin Pierre

Kouzmin Pierre Attention ô Amalgames

17.00 € TTC

Frais de port inclus France
Métropolitaine uniquement

252 pages
A5 : 14.8 x 21 cm sur papier 80 g bouffant ivoire
Style litteraire : Roman
Numéro ISBN : 978-2-35682-685-5

Présentation de Kouzmin Pierre
éditeur de Attention ô Amalgames


Je suis né le 23 mars 1943 à Blida (Algérie), pendant la dernière guerre mondiale, j’ai suivi une scolarité normale. Jusqu’à l’âge de 18 ans je n’ai vécu qu’en période de conflit. De ce fait mes études furent mouvementées, c’est la raison pour laquelle je me considère comme un autodidacte.

Engagé dans l’armée, pour une période de trois ans, je suis arrivée en France en 1961 pour ne plus en repartir, alors que j’imaginais retourner pour prendre part au destin de ce pays qui m’a vu naître.
D’abord employé aux écritures dans une société de fabrication d’électroménager. Parallèlement j’ai suivi des cours de comptabilité. A l’issu de cette formation j’ai intégré un service de comptabilité. Une opportunité m’a été offerte dans un service commercial que j’ai acceptée, ce qui m’a conduit à me déplacer un peu partout en Europe et dans les pays du Maghreb.

La quasi-totalité de ma carrière professionnelle a été consacrée au commerce, à l’âge de 58 ans j’ai été licencié, avec mon épouse nous nous sommes reconvertis dans la restauration, elle, étant cuisinière dans un établissement, moi dans la gestion. Durant trois ans nous avons géré le restaurant d’un camping, puis nous avons racheté un fonds de commerce sur le port d’Argeles sur mer. C’est à cette occasion que j’ai sympathisé avec un client (bien plus tard j’ai appris qu’il était réalisateur). Au cours d’une soirée où nous étions seuls, je lui ai fait part de mon intention d’écrire un livre sur un fait auquel j’ai assisté en Bosnie Herzégovine. Il m’a demandé d’écrire un synopsis qui s’est transformé en un livre de 280 pages.

Voilà comment la passion de l’écriture m’est venue.

Présentation de Attention ô Amalgames


Alors que partout sur la planète, le bruit des bombes se fait entendre, que d’odieux attentats sont perpétrés, que des avions sont propulsés sur des tours, que des voitures bourrées d’explosifs sont abandonnées à des points stratégiques, faisant d’innombrables victimes, Just, explore minutieusement son domaine. Ses vignes produisent d’excellents crus, il cultive avec amour ses amitiés. Il organise de merveilleuses rencontres autour de sa dernière cuvée, tout en dégustant de succulents plats de la cuisine catalane. Ses amis de toujours sont à ses côtés, ils le soutiennent.

Tout irait pour le mieux, si, soudainement d’horribles douleurs ne ressurgissaient pas. Une fois encore il passe outre les avis des médecins. Il absorbe plus que de raison ces fameuses pilules expérimentales, ce qui devait arriver, arriva…

Comment ne pas s’attacher à ce troublant personnage qui s’imagine changer la face du monde à lui tout seul.

Il aura beau parcourir notre vaste monde, aller sur le terrain, voir l'entraînement des djihadistes, il ne pourra que transmettre les précieux renseignements recueillis aux autorités des pays concernés. Son destin va à nouveau basculer, lui, le fort le vaillant, va être confronté à la mort. La mort d'un être qui lui est très cher. Comment va-t-il combler ce vide…


Extrait du livre écrit par Kouzmin Pierre


En attendant son ami, il se remémore l’entretien qu’il a eu avec le Père François :

— Un dimanche, au sortir de la messe, une de mes paroissiennes m’a demandé si je ne connaissais pas un domaine qui souhaiterait embaucher du personnel, j’ai tout de suite pensé à toi. Ce sont des gens qui viennent du Sud de l’Andalousie. Ils vivaient sous une tente devant la mairie, la crise mondiale fait de gros dégâts, ils ont été expulsés de leur maison.

— Envoyez-moi ces pauvres gens. Dans l’immédiat, je ne vois pas à quoi je pourrais les employer, Alcide vieillit, il n’a plus la même agilité, bien qu’il soit un employé modèle et dévoué, je constate chaque jour qu’il lui faudrait un peu plus de repos, il formera ce monsieur, je suppose qu’il ne parle pas le français ?

Il ne regrette pas sa décision, Manuel et Maria sont de parfaits employés, ils remplacent ce cher Alcide et cette chère Joséphine qui demeurent toujours sur la propriété. Just est très lié à Frédéric, leur fils.

Le domaine a été complètement rénové depuis que Lucie en a hérité de Justine, ne voulant pas d’aide financière de sa mère, Just a eu recours aux banques. Il a contracté des prêts, il est engagé pour les vingt prochaines années. Il sait que la construction d’un point de vente est indispensable. Son ami connaissant sa situation aura, à coup sûr, étudié la solution la moins onéreuse.

— Bonjour, mon cher vigneron, comment vas-tu depuis la dernière fois ?

— Bien ! Et toi ? Comme tu vois, mon bureau est transformé en nurserie, Emeline est au palais pour la journée, tu connais son côté Saint-bernard, à toujours défendre les plus faibles. Ses pires ennemies sont les administrations et les caisses de recouvrement. À voir ton dossier, nous avons du pain sur la planche. Dois-je prévoir un repas pour midi ou aurons-nous fini ?

— Étant également dégagé de toutes corvées familiales, je comptais bien sur ton invitation. J’ai l’intention, avec ton accord bien évidemment, d’effectuer quelques relevés topographiques.

— Parfait, j’organise notre tête-à-tête et je suis tout à toi. Un seul problème, tu souhaites manger andalou ou catalan ?